Une génération perdue? Les enfants de la Syrie

Trois ans. Cela fait plus de trois ans maintenant que des innocents en Syrie souffrent et parmi eux, tous les enfants de la Syrie.

Plus de un million et demi d’enfants syriens ont dû quitter leur pays, s’échapper pour trouver refuge et être en sécurité, alors que plus de sept millions de personnes sont déracinées en Syrie. Ils ont perdu leur maison, ont vu leurs proches tués, leurs écoles détruites et leurs espoirs disparaître. La moitié sont des enfants. Blessés physiquement et traumatisés psychologiquement, ils courent un grand risque d’être exploités. Ce sont les victimes les plus vulnérables de ce terrible conflit.

Parmi tous ces enfants, Achraf est né le jour du début du conflit. La première année de sa vie, il n’a pas eu droit à la promenade, quittant à peine sa maison, les bombardements ne laissant aucun répit. Sa famille et lui ont finalement pu s’échapper, laissant tout derrière eux, mis à part quelques objets de quelque valeur.

Aujourd’hui, Achraf n’a plus peur des bombes, mais il s’effraie encore lorsqu’il entend de fortes détonations. Pour lui, ainsi que toute cette génération d’enfants, cela prendra de nombreuses années pour s’en remettre.

Empêchez une génération perdue d’enfants syriens

Vous pouvez venir en aide aux réfugiés, les aider à sortir de la misère, de l’isolation et du traumatisme. Le HCR dirige les opérations de secours pour la crise syrienne, fournissant une série de mesures, dont, entre autres, des soins de santé, la nutrition, un abri, de l’éducation tout en prévenant les risques d’apatridie. Grâce à votre soutien, le HCR peut continuer à assurer l’éducation, à fournir des soins et à protéger ces victimes de la violence et des abus.

http://www.unhcr.fr/1famille