uk

La Chaîne de l’Espoir

Créée en 1994, par le Professeur Alain Deloche, La Chaîne de l’Espoir intervient dans plus de 30 pays pour offrir un accès aux soins et à l’éducation aux enfants les plus démunis.
Véritable réseau d’excellence et d’expertise médico-chirurgicale, La Chaîne de l’Espoir opère et soigne, chaque année, des milliers d’ enfants.
La Chaîne de l’Espoir intervient également dans le domaine de l’éducation avec des programmes de parrainage scolaire et d’aide à la scolarisation. Grâce à cette action, 25 000 enfants ont déjà pu retrouver le chemin de l’école.

AIDE AUX ENFANTS REFUGIES SYRIENS EN JORDANIE
Selon le Haut-Commissariat des Nations Unies (UNHCR), près de 3 millions de personnes, parmi lesquels un grand nombre de femmes et d’enfants ont fui la Syrie depuis mars 2011, date du début du conflit. La très grande majorité des réfugiés se trouvent au Liban, en Jordanie et en Turquie.
Répondant à l’appel de l’Unifed Medical Syrian Bureau (UMSB), réseau de médecins syriens réfugiés en Jordanie, où on recense désormais près de plus de 1 250 000 réfugiés, La Chaîne de l’Espoir a, dès novembre 2012, rencontré les différents acteurs de santé syriens et jordaniens, évalué les besoins en soins médicaux et chirurgicaux des enfants réfugiés syriens, visité les hôpitaux et examiné les possibilités d’intervention.
Suite à ces rencontres, La Chaine de l’Espoir a décidé de mettre en place un programme d’aide aux enfants réfugiés présentant des séquelles de blessures par balle ou par explosif, des lésions suite aux amputations ou à la pose de matériel d’ostéosynthèse ainsi que des traumatismes thoraciques et cérébraux. Ces cas lourds nécessitent une prise en charge chirurgicale. En 2013, 3 missions ont été effectuées. Plus d’une centaine d’enfants ont été examinés et 34 opérés.
Face aux besoins importants en matière de soins chirurgicaux, La Chaîne de l’Espoir poursuit son programme en 2014 – 2015 avec l’organisation de missions à l’Hôpital Al Makassed, à Amman.

Objectifs
Traiter chirurgicalement en Jordanie les enfants porteurs de blessures et séquelles de blessures et de traumatismes consécutifs au conflit civil syrien
Programme de missions 2014-2015:
•    Organisation de 11 missions de chirurgie orthopédique, de chirurgie réparatrice et de neurochirurgie (4 en 2014, 7 en 2015)
Chaque mission, d’une durée moyenne de 6 jours, est composée de 3 personnes
(1 chirurgien, 1 anesthésiste, 1 infirmière)
•    200 enfants bénéficiaires des interventions

Résultats
200 enfants opérés sur les 18 mois de projet (70 en 2014, 130 en 2015

http://www.chainedelespoir.org/